Tof://

20h.com

Twitter down, ou plutôt encore down ?!?

| 0 Commentaires

Oui, mais bon, quand même, plusieurs millions d’utilisateurs, pas de pub, donc pas ou peu de revenus… Mais toujours plus de succès, donc de besoins…

Twitter, malgré sa récente levée de fond, semble encore avoir du mal à tenir la charge. A qui la faute ?
L’audience ? Ou les choix osés / périlleux en terme de techno ?
Ruby si puissant, mais si lourd, si gourmand en ressource serveur…

Et donc ? Tout le web s’émeut de voir le site encore down, mais qui pense aux dizaines, que dis-je, centaines de serveurs, assurant le back office de ce précieux service ?

Sûrement pas tous les utilisateurs, ou alors une si petite frange, quelle doit être insignifiante.

Et quel serait la réaction des utilisateurs de ce service, si celui-ci venait à tenter de monétiser son audience d’une quelconque manière ? Partiraient-ils ? Que penseraient-ils de cela ? Il y a fort à parier qu’ils trouveraient la démarche trop intrusive. On n’aurait pas fini d’entendre le web gronder, depuis les « bloggeurs influents » et autres leaders d’opinion de la blogosphère, jusqu’aux free-istes, libristes et autres barbus du web, se plaindre de la trahison de Twitter… Et réclamer son inscription au patrimoine du web gratuit, pour tous et pour toujours…

Phénomène du genre, Twitter roi et quasi inventeur du microblogging, ne deviendrait certainement pas ce qu’il est, s’il venait au monde aujourd’hui…
Né au temps où un Youtube, un Flickr pouvait apparaître, s’imposer rapidement, tout en étant un gouffre financier. Levant malgré tout suffisamment d’argent pour tenir quelques mois, voir années, sans avoir de business model, du moment que l’audience était au rendez-vous. Avec comme seul business model en réalité, l’espoir d’une vente. Tout en cherchant quand même le fameux business model (mais juste pour faire plaisir aux investisseurs ou aux potentiels acheteurs, hein ;-)
Tout cela n’est vrai que pour ceux qui ont eu la chance de voir la réussite arriver, par hasard ou pas, ou par chance, ou pas, ce qui ne saurait être prévisible, en déplaise aux investisseurs.
Twitter est de ceux là. Mais en plus il est devenu un pilier du web 2, dont beaucoup d’utilisateurs n’imaginent même pas qu’il y a eu un avant Twitter…
Alors quand même, soyons raisonnable, un service comme Twitter, même s’il plante de temps a autre, a le mérite d’exister, et en plus gratuitement…
Petit détail à ne pas oublier.

Auteur : @ctof

Internet, cloud, techno & music addict... Entrepreneur, Consultant, ex CTO Jiwa...

Laisser un commentaire

Champs Requis *.