Tof://

20h.com

Hadopi, la mauvaise réponse à un vrai problème…

| 0 Commentaires

Pourquoi étais-je contre l’hadopi, mais ça n’a rien changé, elle est passée quand même, mais ça ne changera rien non plus, elle ne sera inapplicable…

D’abord pour commencer, je ne suis pas un fervent défenseur du tout gratuit, de la licence globale ou de toutes autres formes d’utopies permettant de penser que tout et notamment la culture doit être gratuit. J’aime les artistes, je suis pour la vente de bien culturel, contre le pillage des œuvres, mais je ne peux pas être pour l’hadopi.

La filière musicale doit se poser les bonnes questions, se demander pourquoi elle a raté le coche de l’internet, et trouver les moyens de combler le manque à gagner de la filière du disque par d’autres modes de distributions, d’exploitations, de maximisation des droits. Ce n’est pas simple et tout à fait légitime de la part de la filière musicale de crier au secours, mais la réponse des pouvoirs publiques est mauvaise, et ce n’est pas en diabolisant le net et en permettant à la France de basculer dans un monde ou tout le monde est sur écoute que ses problèmes seront résolus…

L’hadopi, c’est le premier pas d’une volonté de contrôler à tout prix le net. Aujourd’hui pour soit disant protéger les ayants droit, demain pour protéger les opérateurs qui auront obtenus une licence pour exploiter des sites de jeux sur le territoire français, et après demain, pour contrôler, museler les opposants, les groupes dit subversifs et que sais-je encore…

L’hadopi ouvre la boite de pandore, elle met fin à la neutralité des réseaux, permettant à terme au gouvernement via ses officines, de mettre tout le net FR sur écoute…

Ensuite, je suis aussi contre l’hadopi à cause de la méthode utilisée par le gouvernement, rédaction de la loi en partie par les lobbies eux mêmes, mise en place de commissions d’experts dont aucunes des recommandations n’ont été écouté, et surtout passage en force, contre vents et marrées…

L’hadopi à peine voté sera obsolète, car le net va plus vite et les logiciels de p2p évolueront très vite et le tout crypté sera la règle de base. Des solutions de vpn gratuites ou payantes font et feront leur apparition, rendant l’application de la loi impossible. Sans compter les plaisanteries dont par exemple le site The Pirate Bay a annoncé qu’il ferait dès que la dite loi sera votée; génération d’adresses IP française pour toutes les ip apparaissant sur ses trackers, histoire de perturber les outils de filtrage des sociétés chargées de collecter les adresses des internautes contrevenant…

Le pire dans tout ça est que la banalisation de l’usage de solutions de cryptage par les internautes aura un autre effet de bord, que du coté des services de renseignements de tout poils, on doit immanquablement commencer à flipper. En effet, aujourd’hui les autorités disposent de connexions chez tous les opérateurs, et de procédures leur permettant de mettre telle ou telle ligne adsl sur écoute, chose qui est facile quand les communications sont en clair. Quand elles seront majoritairement cryptées, l’écoute d’une ligne sera quasi impossible, ou à un tel prix…

Voila, c’est dit.

Auteur : @ctof

Internet, cloud, techno & music addict... Entrepreneur, Consultant, ex CTO Jiwa...

Laisser un commentaire

Champs Requis *.